Zoom sur les volcans aux Philippines

jamsede
Cratère du mont Pinatubo

Découvrir les volcans aux Philippines est une étape inévitable pour un voyage réussi !

Le volcan Mayon

Marcheur sur le mont mayon

Glebstock

Situé sur l’île Luzon et à proximité de la ville de Legazpi, le volcan Mayon est l’un d’eux. Il est encore actif avec pas moins de 50 éruptions au cours des 400 dernières années. La forme conique du Mayon peut être parfaitement observée depuis le village de Cagsawa. Et pour le découvrir d’encore plus près, il est possible de le gravir accompagné d’un guide. D’une altitude de 2463 mètres, le volcan compte 2 camps, l’un à 700 mètres et l’autre à 1400 mètres. Au-delà de ce camp n°2, il est parfois interdit de continuer l’ascension vers le cratère pour des raisons de sécurité (conditions météorologiques, vapeurs toxiques, etc.). Le trek, à travers forêt dense, prairies et pentes rocheuses, n’est pas le seul moyen de découvrir le Mont Mayon. Des balades en quad ou en buggy permettent notamment d’arpenter le bas des pentes du volcan et de découvrir certaines coulées.

Le volcan Bulusan

©4th-Life-Photography

Egalement situé sur l’île Luzon, le volcan Bulusan culmine à une altitude de 1565 mètres. Encore actif, le volcan a connu sa dernière éruption en 2016. Sur ses pentes, deux lacs s’offrent à la vue des voyageurs qui se lancent dans un trek : le lac Bulusan et le lac Agingay. Couvertes d’une jungle luxuriante, les pentes du volcan vous permettront de découvrir une faune et une flore locale exceptionnelles, y compris des espèces endémiques des Philippines. C’est cette grande richesse qui a valu aux pentes du Bulusan leur statut de parc national. Un bon état de santé et une excellente condition physique sont indispensables pour gravir le volcan et atteindre son cratère. En effet, un trek jusqu’au sommet demande au moins 2 jours de marches. Le sommet du volcan atteint, il n’est possible de profiter du point de vue que durant un temps limité à une vingtaine de minutes pour des raisons de sécurité.

Le volcan Taal

©bugking88jpeg

Sur l’île de Luzon, le volcan Taal est celui qui est le plus facilement accessible depuis la capitale du pays, Manille, puisqu’il se situe à une soixantaine de kilomètres de la ville. Avec seulement 400 mètres d’altitude, il offre de nombreuses possibilités de randonnées à la difficulté peu élevée. Ce qu’on désigne communément comme étant le volcan Taal n’est en fait qu’une île volcanique au centre du grand lac de cratère du volcan lui-même. Les poupées russes ne s’arrêtent pas là puisque l’île dispose elle-même d’un lac de cratère au centre duquel une petite île se trouve. Au sommet de l’île de Volcano, vous aurez non seulement une vue imprenable sur son lac de cratère mais également un panorama grandiose sur le lac de Taal et ses 45 petites structures volcaniques ainsi que sur les paysages luxuriants alentours. Actif, le volcan n’a cependant pas connu d’éruption depuis l’année 1977.

Le volcan Pinatubo

Cratère du mont Pinatubo

jamsede

A l’ouest de l’île de Luzon, le volcan Pinatubo est recouvert d’une forêt tropicale dense et épaisse qui a su retrouver sa place depuis la dernière éruption, en 1991. Cette dernière a également eu des conséquences sur son altitude qui n’est aujourd’hui que de 1486 mètres, soit 250 mètres de moins qu’avant cet événement. Un lac de cratère acide s’est créé dans le même temps, attirant maintenant de nombreux voyageurs. Randonner sur le Pinatubo vous permettra non seulement de profiter d’un paysage exceptionnel mais également de contribuer à la conservation de la nature aux Philippines puisque vous devrez vous acquitter d’une taxe en ce sens. Les formations de lahar et les rivières qui ponctuent le chemin menant au lac de cratère (à environ 830 mètres d’altitude) vous offrent un décor hors du commun pour une expérience unique.


Lumière sur les autres lieux qui sublimeront votre voyage :

Les terrasses de rizières

Les plus belles plages de l’archipel

Les villes philippines aux diverses influences architecturales

Vous aimerez aussi :