Surf aux Philippines : nos meilleurs spots de glisse

Freesurf
Plage et falaises à El Nido

Les meilleures périodes pour un surf aux Philippines sont septembre-octobre et avril-mai. Quand vous aurez profité des belles vagues, vous ne voudrez certainement plus en démordre.

Cloud nine

©Leonardo-Villasis,Jr

Les passionnés disent que l’île de siargao est la capitale du surf aux Philippines. Que vous soyez en tout cas des surfeurs assidus ou souhaitiez vous initier à ce sport, ce spot vous convient parfaitement. D’autant que l’île offre un cadre idyllique où vous n’entendrez quasiment rien à part les chants des oiseaux, les bruits des vagues et ceux du silence. Ce qui vous y attend, ce sont des lagons, des bancs de sable, des mangroves, des piscines naturelles et des îlots. Pour arriver sur l’île, il faut s’envoler depuis Manille vers Cebu. De là, vous prenez un second vol. Ce double trajet dure environ 2h30. Une fois sur place, ce sera sur des tricycles que vous vous rendez vers General Luna, le spot le plus prisé des voyageurs et des surfeurs. C’est tout simplement le haut lieu de la pratique du surf aux Philippines. En témoigne l’organisation d’une quiksilver cup deux fois par an : en mai et en septembre.

Baler

©jopetsy

Baler est une petite ville de pêcheurs, rendue célèbre par le tournage du film Apocalypse Now dans les années 70. Les producteurs américains ne se doutaient pas à l’époque que le film allait faire naître la culture du surf aux Philippines. Les habitants de Baler qui avaient assisté au tournage n’avaient qu’une envie : apprendre à surfer. Aujourd’hui, Baler est un véritable paradis pour les surfers, qui l’apprécient particulièrement pour ses eaux propres, ses plages de sable fin. Si Sabang Beach est parfait pour les débutants, Charlie’s point et cemento beach sont plutôt recommandés aux surfeurs expérimentés. La hauteur des vagues peut y atteindre plus de 1m80. La meilleure période pour visiter Baler, c’est entre octobre et janvier. Vous profiterez pendant ces mois de belles vagues. Du reste, vous pouvez vous y rendre en bus directement depuis Manille. Le trajet dure entre 6 et 7 heures.

Côte de Bicol

©ottosphotos

Tous les amateurs d’aventures s’épanouissent, s’évadent complètement dans la région de Bicol. De nombreuses activités nautiques y sont pratiquées. Le surf et le kitesurf en font partie évidemment. Il y a de belles vagues toute l’année, ce qui attire les adeptes de ce sport et les voyageurs. D’autant que les débutants et les intermédiaires peuvent facilement s’y améliorer. Ceci étant, les compétiteurs assidus y trouvent forcément aussi leur compte. Ils apprécieront notamment les vents forts des îles Majestic ou encore Catanduanes. Côté paysages, le dépaysement sera forcément au rendez-vous. La région compte un certain nombre de volcans actifs. C’est un trait parmi tant d’autres, qui séduit notamment les amateurs de trekking ou les voyageurs intrépides en général.

San Juan

©suzanne-plumette

Qui ne voudrait pas surfer et explorer le cinquième plus long littoral du monde ? Surnommée la « capitale du surf du Nord », San Juan est un paradis aussi bien pour les surfeurs chevronnés que pour les débutants ou les intermédiaires. Les surfeurs locaux et internationaux viennent à San Juan pour participer à la compétition de surf tant attendue de l’année. Les vagues sont les plus fortes et les plus hautes de juillet à octobre et de novembre à mars. La Sunset bay, la Carille point, le Poro point ou encore le Bacnotan font partie des spots les plus prisés de la région. La hauteur des vagues peut y atteindre 2 mètres. Mais à part le surf de La Union, vous pourrez pratiquer d’autres sports nautiques tels que le kayak, la plongée sous-marine, la plongée en apnée, le skim board ou encore le paddle surf.


Tour d’horizon sur les choses à faire aux Philippines :

La randonnée aux Philippines à la loupe

Nos spots de plongée favoris aux Philippines

Vous aimerez aussi :


3 jours • 2 nuits

Vie insulaire, farniente et plongée sur Malapascua island

À partir de 230€

Découvrir
3 jours • 2 nuits

A l’assaut des plus beaux spots de plongée depuis le Thalatta resort

À partir de 120€

Découvrir