Zoom sur la faune marine aux Philippines

Atmosphere Resort and Spa
Plongeur dans un banc de poissons

Les eaux des Philippines regorgent de poissons et de mammifères marins particuliers. La plupart d’entre eux sont observables par les voyageurs au cours d’excursions navales ou pendant une séance de plongée sous-marine. La faune marine aux Philippines est ainsi aussi dense sur terre que sous la mer et regorge encore de secrets, comme le prouvent les nombreuses découvertes d’espèces qui ont encore lieu au large de ces îles.

Les petits poissons

©Kjersti

Certains petits poissons philippins peuvent être observés en plongée. C’est le cas du poisson clown, espèce courante des eaux tropicales, souvent prisée par les voyageurs, ou de l’hippocampe. Ces poissons peuvent être observés en plongée à faible profondeur, dans les lagons ou près des anémones qu’ils affectionnent. Dans les récifs coralliens, les plongeurs pourront découvrir le platax, poisson peu timide au faciès aplati et pouvant atteindre jusqu’à 60 cm de long ainsi que le poisson coffre, curieux poisson cuirassé. Les eaux des Philippines regorgent ainsi d’animaux et mammifères peu communs, comme l’Hoplosthète orange, ou poisson empereur, curieux poisson à l’allure préhistorique à l’espérance de vie très élevée, ou encore l’hippocampe feuille, majestueuse espèce d’hippocampe dont les protubérances feuillues lui permettent de se cacher parmi les algues. Ce poisson vivant à basse profondeur, les plongeurs attentifs pourront ainsi le rencontrer.

Les gabarits intermédiaires

©divedog

La raie manta, pouvant mesurer plus de 3m de long, peut être observée au large des côtes des îles des Philippines, notamment sur l’île de Ticao dans la province de Masbate. Dans ces environs, un autre poisson de taille peut être rencontré : il s’agit du curieux mérou patate, qui peut être rencontré à partir de 15 mètres de profondeur. Ce solitaire animal d’1m de long peut être facilement repéré grâce à sa couleur grise et ses nageoires tachetées. De nombreuses espèces de tortues de mer peuvent aussi être rencontrées aux Philippines lors de séances de plongée. Toutefois, si l’on ne veut pas rater le spectacle qu’offrent nidification et l’éclosion des tortues olivâtres, il est recommandé de visiter les plages de Morong près de Manille, de novembre à mars. Les chanceux pourront également rencontrer le napoléon, poisson sociable et bossu de la taille d’un barracuda dont les mâles présentent la particularité d’avoir un front proéminent.

Les plus impressionnants

Requin baleine dans les fonds marins avec poissons autour

Richard Carey

De nombreux grands poissons ont élu domicile dans les environs des Philippines, certaines plus prisées par les voyageurs curieux que d’autres. Si de nombreuses compagnies de croisière proposent aux voyageurs des excursion pour observer les dauphins, il existe une quantité d’autres espèces marines tropicales de grande taille vivant dans les profondeurs des eaux philippines. Parmi eux, le requin renard, espèce timide pouvant atteindre 5m de long. Ce poisson, évoluant parfois en bancs, peut être observé en plongée sous-marine. Le requin baleine, le plus grand poisson du monde, fait également partie de la faune marine aux Philippines. Malgré sa taille impressionnante (jusqu’à 14m de long), cette espèce est inoffensive et il s’accommode facilement de la présence des plongeurs, tout comme le dugong, mammifère marin herbivore au faciès étonnant, qui pourra être observé en eaux peu profondes dans les zones recouvertes d’algues.


D’autres surprises que la nature philippine vous réserve :

Le tarsier, animal étrange aux gros yeux

Le climat aux Philippines

Vous aimerez aussi :


3 jours / 2 nuits

A l’assaut des plus beaux spots de plongée depuis le Thalatta resort

À partir de 120€

Découvrir