La religion aux Philippines à la loupe

livcool

Les Philippines sont un des rares pays d’Asie à la population majorité chrétienne, catholique, ce cas presque unique vient de son histoire mouvementée.

Quelle est l’histoire des Philippines ?

©ink-drop

Les Philippines sont au cœur d’une histoire de guerres, de colonisations, de dictatures, très mouvementée. C’est Magellan qui fut le premier homme d’Europe à poser le pied sur le territoire philippin, en 1521. Ce territoire fut d’ailleurs nommé Islas Filipinas en hommage au roi Philippe II d’Espagne pour lequel Magellan travaillait. Ce fut le début d’une nouvelle ère pour les Philippines. Arrachées au Sultanat musulman, venu des pays du Sud, qui avait peu à peu islamisé tout le pays au XIVème siècle, elles devinrent et pour un long moment, un territoire espagnol administré depuis Mexico.

©simon gurney

L’Église catholique espagnole s’investit énormément sur ce territoire, durant la colonisation espagnole, et construisit notamment beaucoup d’églises, toutes plus baroques les unes que les autres. Elle voyait dans ce territoire qui ne possédait pas vraiment de richesses, un véritable avant-poste pour l’évangélisation des terres asiatiques, Chine ou Japon. Cette domination dura 350 ans. Des conflits opposèrent les Espagnols aux Musulmans qui ne réussirent jamais à reprendre l’ascendant sur ce territoire. Des mouvements indépendantistes virent le jour et la figure de José Rizal devint un symbole de la lutte contre l’Espagne.

 

Suite à ces événements, une guerre fut alors déclarée contre les Américains qui chassèrent les Espagnols. Les Philippines découvrirent d’autres colonisateurs. L’histoire ne s’arrête pas là : à la suite de l’arrivée des Américains, le mouvement indépendantiste grandit et plusieurs guerres l’opposèrent aux colonisateurs américains. Les Philippines furent ensuite occupées durant la seconde guerre mondiale par le Japon, connurent la dictature de Marcos avant de découvrir le régime plus démocratique de la dynastie Aquino.

La religion aux Philippines

©Richie Chan

L’histoire explique l’état actuel de la religion aux Philippines. Les Philippines et le Timor oriental sont les seuls pays d’Asie à posséder une population majoritairement chrétienne (90%) et plus particulièrement catholique. En effet, vestige de l’implantation espagnole, la religion catholique est profondément ancrée et pratiquée sur la majorité du territoire philippin, notamment dans toute la région Nord. Les images religieuses sont partout, sur les bureaux, les voitures, dans les maisons… On peut même profiter de la messe à la radio.

©livcool

On note depuis quelques temps que les philippins délaissent parfois le catholicisme au profit du protestantisme mais ce phénomène reste à la marge. L’Islam est la deuxième religion aux Philippines la plus pratiquée sur le territoire philippin. Elle aussi vestige de l’histoire, elle est cantonnée dans le Sud et notamment dans la région de Mindanao et des îles environnantes, là où les sultanats avaient réussi à se maintenir et où la religion islamique était fortement implantée. Il est intéressant de noter que dans ces régions des philippines religion chrétienne et islamique ont très longtemps cohabité sans conflit et ont même partagé des traditions. Les autres religions présentes sur l’archipel sont le Bouddhisme et le Taoïsme, vestiges de la venue des Chinois et des Japonais sur ce territoire. En raison de ce melting-pot religieux, les Philippins sont des gens très ouverts et curieux pour qui la religion importe peu, tant qu’on en a une.


Autres aspects de la culture philippine :

Tradition lors des mariages aux Philippines

Divertissement et culture propres aux Philippines

José Rizal, héros philippin